Le digital externalisation commerciale soleane

Le digital mais pas que !

Nous sommes aujourd’hui en pleine mutation, une mutation dans laquelle nous voyons les moyens de communication complètement chamboulés avec l’arrivée du digital. Certains tentent de faire de la résistance, d’autres font table rase du passé et se tournent exclusivement vers le digital, quelle stratégie adapter ?

Comme dans beaucoup de domaines, le changement passe toujours par une phase de transition, et nous y sommes, avec un pieds dans le passé et un autre dans l’inconnue des nouvelle technologies.

Alors comment être efficace ? Vers quelles solutions se tourner dans un contexte où tout se confronte: e-mailing, inbound marketing, social selling, prospection téléphonique, salons, etc… ? Bref, beaucoup s’interrogent.

Toutes ces techniques sont intéressantes et surtout complémentaires. Celles utilisées par le passé ne sont pas à “bazarder à la poubelle”, et les nouvelles méritent que l’on s’y intéresse de très près. Prenons l’exemple des réseaux sociaux, il s’agit d’une nouvelle manière de créer des contacts, cela peut paraître virtuel et déshumanisé, et bien c’est justement tout le contraire. Nous sommes plus que jamais dans l’humain, avec une logique d’aide, de conseil et de force de proposition avant de parler business, cest une nouvelle forme de bienveillance. C’est outil est gigantesque, aujourd’hui la majorité des professionnels ont un compte et chacun d’eux, apprend petit à petit à l’utiliser. Linkedin représentera donc un outil incontournable avec une puissance de frappe considérable dans les prochaine années.

A présent, considérons le télémarketing, plus précisément le phoning, qui détient le record de la mauvaise image. Pour comprendre cette impopularité, il suffit de se remémorer les appels reçus à la maison à 20h30 pour vendre des fenêtres, c’est là tout ce qu’il ne faut pas faire. C’est outil donne pourtant de très bons résultats, mais il faut le pratiquer de manière chirurgicale, avec un pitch construit, un cible pertinente, une différenciation claire, le ton, l’énergie et la voix de l’opérateur, bref, tous ces éléments sont les ingrédients d’une bonne recette que nous avons détaillée dans notre article Le télémarketing intelligent

Inutile de pas passer tous ces outils au crible, il faut retenir que chacun d’entre eux apporte quelque chose et que tout dépend de son utilisation.

En conclusion, il faut saisir les opportunités de l’ensemble des outils dont nous disposons aujourd’hui à condition de le faire dans les règles de l’art :  soyez créatifs, bienveillants, innovants, ouvrez-vous à ce monde nouveau sans casser le passé !

Laisser un commentaire